Lunch & Learn #1 – Une autre manière de concevoir l’énergie nucléaire ?

Le midi au travail, nous discutons de plusieurs sujets. Cela va des questions liées à nos métiers (marketing web, ses actualités et tendances, l’évolution de nos marchés) aux questions de société (politique, environnement, sciences, énergie…). Nous avons pris l’habitude d’échanger nos références sur ces différents sujets et je souhaite publier ici quelques-uns de ces contenus qui ont retenu mon attention.

Le premier de ces contenus est un documentaire d’ARTE que l’on peut trouver en version intégrale sur youtube. Il traite d’énergie nucléaire et plus précisément d’une façon alternative de la produire, en ayant recours au thorium et à des réacteurs à sels fondus. Le documentaire revient sur l’histoire du nucléaire et présente sa version des faits quant à la façon dont les technologies actuelles ont été retenues et industrialisées.

Ce que cela m’inspire :

1/ Le documentaire insiste sur l’histoire de l’énergie nucléaire comme résultante des besoins militaires. Ces besoins en armement et équipement ont débouché sur des choix technologiques qui ont structuré une industrie et un marché, et ce, au détriment de solutions que l’on serait tenté de qualifier de raisonnables après visionnage du documentaire. Encore plus que l’aspect scientifique, c’est ici la dimension historique et les déterminants des choix technologiques qui m’ont le plus marqué.

2/ Dans une époque traversée par une tension forte entre un progrès des connaissances scientifiques sans précédent dans l’Histoire d’une part et une remise en cause de la démarche scientifique (mouvement anti-vaccin, flat earthers, climatoscepticisme…) d’autre part, l’éducation et l’émergence d’une culture scientifique citoyenne solide semblent essentielles. L’énergie, de même que la biologie, la physique, le numérique pour ne prendre que ces exemples, nous placent devant des choix pour lesquels nous sommes le plus souvent en incapacité intellectuelle de nous prononcer.

Voici un article qui résume correctement le sujet sur les réacteurs à Thorium : LE THORIUM, UN CADEAU D’ ÁSGARD? PAR CLAIRE HAEMMERLÉ

Leave a Reply

Your email address will not be published.